Épilepsie

L'épilepsie a une prévalence d’environ 0,6 % représentant environ 1,9 million de personnes aux Etats-Unis

Le SLG représente entre 2 à 5 % des épilepsies infantiles.

Sommaire

L'épilepsie est un trouble du système nerveux central qui provoque des saisies. Une saisie est un coup soudain de l'activité électrique dans le cerveau qui peut mener aux troubles de la conscience, ou bien à la perte de conscience, ainsi qu’une perte ou augmentation du tonus musculaire selon le type de saisie. La présence d’au moins deux saisies non provoquées en 24 heures est considérée comme l'épilepsie. L'épilepsie peut affecter des personnes de tous les âges, avec une apparition plus fréquente dans l'enfance et plus tard dans la vie adulte. Les troubles de l’épilepsie varient en gravité ; l'impact des saisies sur les individus et leurs familles peuvent être très sévère avec des préoccupations comme une une crise pendant la natation, la conduite, ou dans d'autres situations potentiellement dangereuses.

 

Le SLG est une forme sévère d’épilepsie caractérisée par des crises fréquentes et variées. Une des crises que subissent les patients atteints du SLG est appelée une « attaque avec chute » : perte soudaine et complète de la posture impliquant une chute de la tête uniquement ou du corps en entier. Environ un à deux tiers des patients atteints du SLG subissent des attaques avec chute, qui durent habituellement moins de 15 secondes. La majorité des patients atteints de SLG (91 %) présentent un retard intellectuel et environ 22 % nécessitent un tube gastrique ou ont de la difficulté à avaler (dysphagie).

 

Le traitement en cours

L'épilepsie est traitée avec des médicaments antiépileptiques. Pour environ 60 % des patients, les crises peuvent être bien contrôlées avec des médicaments antiépileptiques. Cependant, il existe des cas, comme avec des crises réfractaires, dans lequel l’objectif de traitement complet des saisies ne peut pas être atteint. Dans ces cas l’objectif de traitement devient de contrôler les crises plus graves et dangereuses.

 

Il y a 6 MAEs  approuvés pour les patients avec SLG par la FDA. Peu de patients sont capables d’arriver à vivre sans crises d’épilepsie malgré l’intervention des MAEs. L’objectif en pharmacothérapie chez cette population de patients réfractaires est de contrôler les types de crises plus sévères (attaques avec chute). Cela comprend souvent un traitement compliqué incluant plusieurs médicaments à prendre plusieurs fois par jour.

 

Besoins médicaux non satisfaits

Les crises sont imprévisibles, et pour cette raison il importe que le traitement de médicament antiépileptique soit rigoureusement soutenu pour empêcher la réapparition des troubles. Il y a 15 médicaments antiépileptiques approuvés par la FDA qui sont couramment utilisés, et tous sont des médicaments oraux. Une médicament antiépileptique transdermique offrirait à la population des patients atteint de l'épilepsie - en grande partie composée de jeunes et de personnes âgées - une alternative à leurs médicaments par voie orale quotidienne. Ce choix aura le potentiel de réduire la fardeau qui pèse sur les soignants et d’améliorer l'observance à leur posologie prescrite.

Pour le SLG et les autres types d’épilepsie ou crises d’épilepsie sévères et réfractaires, le risque de non-adhésion et le fardeau du soignant sont plus prononcés; les bienfaits pour ces populations d’une solution transdermique seraient donc considérables.